Bâtiments publiques

Cinq jardins d’enfants Schaffhouse (CH)

kindergaerten  

Campo Pestalozzi
Arcegno (CH)

campo

Centre de jeunesse Lingenfeld (D)

jugi   Construction d’une école, Basiglio (I) basiglio

Pour d’autres références intéressantes avec le système de construction de bois STEKO, reportez-vous à www.steko.it.

trenn


Cinq jardins d’enfants Schaffhouse (CH)

En automne 2003, le premier de cinq projets de rénovation urbaine, le jardin d’enfants à la Kesselstrasse à Schaffhouse a été érigé et inauguré dans une nouvelle forme, mais en bois comme son prédécesseur. Les quatre autres jardins d’enfants seront progressivement réalisés d’ici à 2007 avec le même système modulaire de bois STEKO. Le bureau d’architectes Reich + Bächtold a gagné ensemble avec la Vögeli AG le concours pour la construction des jardins d’enfants à Schaffhouse. Avec l’aide de la Josef Kolb AG, un excellent concept en bois a vu le jour. Les bâtiments ont été presque exclusivement construits en bois, provenant des forêts des environs. « Nous sommes fiers de pouvoir amener les enfants dans la forêt et de leur dire : voilà que votre jardin d’enfant a grandi ».

kindergaerten
(Haut de page)  

trenn


Centre de jeunesse Lingenfeld (D)

Le centre de jeunesse couronnée par des prix d’architecture se trouve dans la commune allemande Lingenfeld. Pour des raisons écologiques, la commune souhaitait construire le bâtiment en bois. En outre, le bâtiment devait être peu onéreux et plaire aux jeunes, être très solide, stable, résistant à l’usure et attrayant. Les architectes Mack und Rerich (plan-werk-statt, Lingenfeld) ont relevé le défi de ces contradictions apparentes et l’ont mis en pratique de façon excellente.
Le corps du bâtiment et les plans sont simples. A l’intérieur du bâtiment de deux étages, les espaces s’étendent en partie du plancher jusqu’au toit. Ce vaste espace créée une sensation de transparence et d’ouverture Les modules STKO ont été laissé dans l’état brut. Il convient à souligner le coût très bas de la construction. Une maison pour la jeunesse en STEKO.

jugi
(Haut de page)  

trenn


Campo Pestalozzi Arcegno (CH)

campo

Ce bâtiment de deux étages complète les constructions existantes de Campo Pestalozzi à Arcegno. Le bâtiment a été construit en 2001. Le rez-de-chaussée avec séjour, dépôt et locaux sanitaires a été réalisé en maçonnerie, tandis que l’étage et la façade ont été construits en bois. Avec STEKO, la menuiserie Giacomazzi e Ruffini SA, Avegno a terminé la construction en peu de temps. L’architecte Ennio Maggetti, Minusio a assuré le bon déroulement des travaux.

 

(Haut de page)  

tr


Construction d’une école, Basiglio (I)

En Italie, la construction avec des matériaux naturels est non seulement utilisée de plus en plus par les personnes privés, mais également toujours davantage pour les bâtiments publics, qui sont construits en bois, combiné avec de l’argile. L’exemple le plus récent a été érigé à Basiglio, près de Milan. Pour la « CASA DELLA MUSICA, DELLA DANZA E CENTRO ANZIANI“ de l’architecte Sylvia Pietta, Milan, la première pierre « STEKO » a été posée le 24 novembre 2008. Le bâtiment moderne et attrayant a été érigé en un temps record par l’entreprise du Tyrol du Sud 39032 Taufers BZ comme entrepreneur général en collaboration avec le représentant en Italie, Holzer KG SAS, I-39028 Schlanders. Ce centre pour la musique, la dance et les personnes âgées a pu déjà être inauguré le 5 avril 2008 par le maire Flavio Marco Civillo. Une autre école STEKO est planifié à Padoue. Les autorités responsables savent que la rentabilité d’enveloppes de bâtiments naturelles, saines et respectueuses de l’environnement est non seulement plus élevée, mais laisse également un volume bâti précieux à la postérité.

basiglio
(Haut de page)

trenn